ACTIVITÉS

JOURS DE SOUKS (MARCHÉS)

Guelmim – AMHAYRICH souk de Dromadaire – Samedi
Sidi Ifni – Dimanche
Ifrane Anti-Atlas – Dimanche
Taghjiijt – Mercredi
Bouizakarn – Vendredi

SITES TOURISTIQUES

Guelmim possède encore un joli souk où l’on trouve de tout et qui reste ouvert assez tard. Très connue est la rue des Mauritaniens (Zenkat Al Mauritans) où on peut trouver un grand choix de vêtements et tissus traditionnels Sahraoui.

Dans les environs de Guelmim la recherche a permis la découverte de plus de 270 sites archéologiques et ethno- graphiques dont notamment « Asrir », sensé héberger les vestiges de l’antique Noul Lamta et à Taghjiit « Tigmi Ougalid » (la maison du sultan), une Kasbah des Almohades donnant sur l’oasis de Taghjijt et « Adrar Zerzem ». Nombreux d’entres ex possèdent des gravures rupestres. Les habitants des petits villages aux alentours pratiquent jusqu’à ce jour de différentes danses traditionnelles: Guédra, Ahouache. (Voir aussi rubrique Festival & Moussem)

LE SITE D’ASRIR

Asrir est situé à 10 Kms à l’est de Guelmim en direction d’Assa sur une petite vallée dunaire (20° 55’33″N 09° 59’52” W). Selon les premières déductions archéologiques de la mission Morocco-Espagnole, il s’agit très probablement de ’emplacement de la cité caravanière de Noul Lamta.

OASIS DE TIGHMERT

Aït Bakou & Tighmert une grande Palmeraie à 12 kms de Guelmim°(après avoir passé le village d’Asrir direction Assa) où vous pourrez découvrir une nouvelle expérience de tourisme oasien (chez l’habitant) programme POS (projet oasis sud). Tighmert compte parmi les plus belles oasis du sud marocain.

L’oasis de Tighmert est une pure merveille de la nature, elle se trouve en plein coeur du sud saharien elle dégage une ambiance particulière qu’il ne faut pas manquer et elle affiche pour ses visiteurs la grande histoire authentique de cette belle région, à travers le mode de vie quotidien des habitants et les valeurs ancestrales des fameux «hommes bleus».

Comptant parmi les plus anciennes oasis du sud marocain, elle a su, au fil du temps, conserver ses habitants. Autrefois, les habitants étaient des bédouins qui se déplaçaient régulièrement, puis, ils se sont sédentarisés et se sont mis à l’agriculture. Depuis, ils cultivent des petites parcelles, principalement de cultures vivrières.
L’Oasis de Tighmert est un lieu exceptionnel, pourvue de hauts et merveilleux palmiers.

TARMGUIST

Vous pouvez visiter des Khettaras à 14 km de Guelmim sur PN 12 direction Assa

ABAYNO

Les sources thermales d’Abaynou (direction de Sidi Ifni) sont située à 15 km au Nord-Est de Guelmim

ANDJA

Le petit village d’Andja se trouve à 20 kms de Bouizakarn. là 10 km direction Guelmim, au village Tagant, prendre la route à droite pour Lakhssas).

LA PLAGE BLANCHE

A 65 km à l’ouest de Guelmim (à la sortie de Guelmim direction Sidi Ifni à 5 km prendre à gauche – voir panneau). La plage blanche est l’un des plus beaux sites de la province AOREORA, une ‘épave d’un chalutier marque le point d’Aoreora (N20°50’13.2″. W10°52’1.6″).

ADAY

Est située à 98 km en partant de Guelmim via Bouizakarn en direction de Tata. Dans cette commune rurale se trouve la Source de Lalla Mellouka.

AMTOUDI

À 120 km à l’est de Guelmim (Route Bouizakarn-Tata, la vallée d’Amtoudi avec sa Kasbah, source et ses Agadirs est un site de renommée internationale.

EMBOUCHURE OUED DRAA & OUED CHBIKA

À 130 km de Guelmim en direction de Tan-Tan se trouve l’embouchure de l’Oued Drâa, qui fait partie des plus beaux sites de la côte atlantique marocaine. Une vaste vallée se terminant par des falaises où l’oued se jette à travers

ILLIGH

La zaouia d’Illigh ou zaouia de Tazeroualt était une confrérie soufie du Souss, au Maroc, fondée par Abou Hassoun Semlali au début du XVIIᵉ siècle.
Apparue pendant une période marquée par la faiblesse du pouvoir central Saadien, la zaouia deviendra très vite un acteur incontournable et puissant du sud marocain et du Souss.
La zaouia d’Illigh, contrairement aux autres zaouias qui jouissaient d’une forte influence politique lors de l’arrivée des Alaouites au pouvoir, ne sera pas anéantie par ces derniers, et ce malgré une tentative du sultan Rachid en 1670 ; elle continuera d’avoir une influence politique et économique locale au sein de la tribu des Lakhsass, maintenant des rapports tendus avec le Makhzen alaouite, et ce jusqu’à la seconde moitié du XIXᵉ siècle.

LE MOUSSEM DE SIDI AHMED OU MOUSSA

C’est une manifestation annuelle, à caractère religieux et commercial qui a lieu en plein air dans une sorte de foire ou kermesse. On y rencontre des marchands de bétail et de grain, des amateurs de chants, de danse et de fantasia et l’on peut également assister aux spectacles des troupes locales. Il s’agit aussi d’un lieu d’échanges et de rencontres entre habitants des différentes régions du Maroc, même de l’étranger. Des recueillements, des animations commerciales, des rencontres, des alliances…, sont autant d´éléments qui constituent le programme du Moussem de Sidi Ahmed Ou Moussa. En effet, Le Moussem de Sidi Ahmed Ou Moussa est une sorte d’hommage au Ahmed-Ou-Moussa Abou Al-Abbas Ahmed-Ou-Moussa Al Jazouli Al Semlali (1460-1560), né à Bou Merouan de la tribu des Ida ou Semlal, dans l’Anti Atlas. Il a poursuivi ses études à Marrakech. Et il était le disciple de grands maîtres. En quête du savoir, il a même voyagé, selon des connaisseurs, jusqu’en Orient. Sidi Ahmed-Ou-Moussa était un homme très simple qui attachait plus de prix à l’intuition et à la mystique qu’au raisonnement, à l’érudition et à la connaissance de la langue arabe. De son vécu, il était très respecté par les Arabes et par les Berbères. Après sa mort, il est resté un des Saints les plus renommés. Son mausolée est à présent un lieu de pèlerinage. Il est enterré à Tazeroualt (à l’Est de Tiznit) où son tombeau est vénéré, et où on a édifié, après sa mort, un mausolée et une zaouïa qui portent son nom.

AIT BOUFOULN

Faisant partie des 60 grottes de la région, la grotte aux pigeons à Ait Boufoulen (environ 54 km de la ville de Guelmim) est un chef-d’œuvre de la nature qui tient toujours sa promesse d’émerveillement.

Véritable pépite touristique coincée entre Bouizakarn et Lakhssass, dans la région Souss-Massa, Ait Boufoulen est célèbre pour sa grotte où l’eau de pluie pénètre et ressort dans un étang appelé Bizane dans l’oued Agjgal.

TAGHJIJT

A 60 Kms au Nord-Est de Guelmim (sur la Route Bouizakarn – Tata), belle Palmeraie à découvrir ainsi que le site protohistorique d’Adrar Zerzem, qui se présente sous forme d’une crête rocheuse orientée Est-Ouest. Il surplombe la rive droite de l’oued Sayad. La datation de ce site remonte à près de 2.500 ans avant notre ère. Et à voir sur les hauteurs de Taghjijt, sur le sommet du bel Znagz, la vieille citadelle de DARES SOULTAN, nommé TIGMI OUGLID, qui servait jadis comme tour de contrôle de cette région. Une belle balade à pied d’env. 3 heures.